'

Cyber irlandais

The Google HQ

Il se passe beaucoup de choses en Irlande aujourd’hui. Il semblerait que le pays aille mieux. On nous explique que c’est grâce à la potion d’austérité, on remarquera simplement que le pays bénéficie de ses deux atouts : la langue anglaise et un taux de fiscalité sur les entreprises extrêmement bas qui lui permet d’accueillir tout un tas d’entreprises qui trouvent là un bon moyen de s’installer en Europe, d’être donc officiellement des entreprises européennes, de bénéficier ainsi de tout un tas d’avantages liés à ce statut. Autrement dit, le PIB irlandais est principalement une affaire comptable avant d’être une affaire de production. Aussi peut-on regarder avec intérêt deux décisions cyberéconomiques récentes, qui nous apprennent à la fois sur le cyberespace et sur l’économie contemporaine.

On apprend ainsi que l’Irlande va mettre fin au “Double irish”, parfois connu sous le nom de “sandwich néerlandais”. Ce système permettait d’accueillir tout un tas de multinationales par un artifice fiscal. Rassurez vous : d’une part, le taux d’imposition général demeure à 15 %, d’autre part un autre dispositif va permettre de favoriser l’innovation. Aussi, Les grandes sont multinationales sereines après la fin du ” double irish ».

Toutefois, malgré mes sarcasmes, cette décision va dans la bonne direction d’une harmonisation légale européenne. On apprenait en effet la même semaine que Google quitterait les Bermudes pour l’Irlande . Rien n’est dit des raisons de cette décision. Peut-être peut-on penser que les techniques d’optimisation fiscales atteignent leurs limites et que si les Bermudes c’est mieux que l’Irlande (une île mais plus ensoleillée et avec un taux d’imposition sur les sociétés proche de 1%), l’Irlande est européenne et bénéficie à ce titre de certains avantages, notamment face aux poursuites qui s’organisent.

En effet, peu à peu les instances européennes s’attaquent aux grandes multinationales Voir l’article en entier

Via:: EGEA Blog

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close