'

Les armées africaines, entre prédation et rédemption

Les armées africaines, entre prédation et rédemption

lundi 3 novembre 2014, par Philippe Leymarie

Dans la foulée de l’insurrection populaire de quelques jours qui a acculé le président Blaise Compaoré à la démission, l’armée a repris le pouvoir au Burkina Faso, l’ancienne Haute-Volta : c’est la septième fois dans l’histoire de ce pays enclavé en bordure du Sahel où – comme ailleurs en Afrique – les militaires balancent entre leurs rôles de prédateur et de rédempteurs…

Terminons-en d’abord avec le ” beau Blaise » qui, au fil des temps, et contrairement à son ancien compagnon Thomas Sankara, était devenu un relais du système ” françafricain » à l’ancienne, même si le Burkina – ” pauvre mais digne », Mecque des ONG – posait moins de problèmes que d’autres pays ; et que Compaoré lui-même, devenu un passionné de diplomatie, rendait des services, se comportant ces dernières années en médiateur souvent utile dans les conflits sur le continent noir : nord du Mali, Togo, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Guinée, Darfour…

L’icône Sankara

Mais cela n’a pu faire oublier ses interventions plus anciennes et plutôt déstabilisantes au Liberia, en Sierra-Leone, en Angola, avec un fort parfum de trafic d’armes, dans les années 1990. Ni bien sûr son rôle central dans le putsch qui aboutit à l’assassinat de son compagnon, le capitaine Thomas Sankara – resté vingt-sept ans plus tard une icône romantique au pouvoir aussi fort en Afrique que l’est celle de Che Guevara en Amérique latine. Ni par la suite, son entêtement – après vingt-sept années de pouvoir – à imposer une modification de la Constitution pour s’offrir quinze années de plus à la tête du Burkina : l’ambition, le tripatouillage de trop…

Le réveil de la rue à Ouagadougou et dans les grandes villes burkinabés a d’ailleurs fait penser au ” printemps tunisien » : Ben Voir l’article en entier

Via:: ILERI Défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close