'

12% des militaires du premier mandat de l’opération Sangaris présentaient des « déséquilibres psychologiques »

Les militaires engagés dans l’opération Sangaris, en Centrafrique, vivent souvent des moments difficiles en raison des violences qui y sont commises. Et cela n’est évidemment pas sans conséquences sur le plan psychologique, avec de probables cas de troubles de stress post-traumatiques (TSPT), ces blessures ” invisibles sont causées par une tension nerveuse continue au cours de […]

Cet article 12% des militaires du premier mandat de l’opération Sangaris présentaient des ” déséquilibres psychologiques est apparu en premier sur Zone Militaire.

Voir l’article en entier

Via:: Zone Militaire – Opex 360

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close