'

Les seuils du Moyen-Orient (O. Hanne)

image les-seuils-du-moyen-orient-9782268090474

Voici un livre indispensable. Il s’adresse bien sûr à ceux qui observent le Moyen-Orient mais plus largement à ceux que les affaires internationales ou l’histoire intéressent. En effet, alors que trop souvent les journalsites ou les observateurs se contentent de remonter une ou deux décennies pour “expliquer” les causes des conflits en cours, si les plus sérieux pensent à remonter à l’empire Ottoman, voici une somme qui remonte tout simplement aux origines.

Le sous-titre (Histoire des frontières et des territoires) indique d’ailleurs l’objectif : il s’agit d’une histoire politique de ce qui est aujourd’hui le Moyen-Orient. La politique se traduisant bien sûr par les pouvoirs et les dominations, mais surtout par les “frontières” qui séparent ces territoires. D’où la notion de seuil qui désigne aussi bien les séparations géographiques que mentales, ces dernières étant héritées de millénaires d’histoire.

Une longue introduciton de 45 pages interroge cette notion de Moyen-Orient, “centre du monde” et “région convoitée qui n’existe pas” (passons sur la distinction inconfortable entre Proche- et Moyen-Orient, assez familière aux français -en tout cas aux lecteurs d’égéa- mais totalement absente des commentateurs itnernationaux).

Le premier chapitre sur “L’enfance des marges” décrit la période vaquant du IVè millénaire au VIIè siècle avant JC. 50 pages documentées qui nous rappellent que la région fut d’abord lieu de passage avant de donner naissance aux premières civilisations du monde.

Nous passons ensuite à l’Antiquité, dans un deuxième chapitre de 60 pages, “Entre Occident et Orient, le dualisme impérial, VIIè siècle av, VIè siècle ap JC”. Perses, Romains, Byzantins se succèdent selon des formes impériales variées.

Dès lors, la montée en puissance de l’islam constitue une rupture profonde, décrite dans le troisième chapitre, “Le mirage de l’unificaiton islamique (VIIè – XVè siècle)”. 90 pages passionnantes qui démontrent la persistance des différences.

Le chapitre suivant intègre la Voir l’article en entier

Via:: EGEA Blog

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close