'

Une opération aéroportée de nuit qui se solde par la mort d’un parachutiste du 1er RCP

almoustarat.jpg

Comme l’a annoncé dimanche soir le ministère des Armées, dans la nuit du 17 au 18 juin 2017, lors de la mise en place d’une unité du 1er RCP par aérolargage dans la région de Tarikent, plusieurs parachutistes ont été blessés. “Parmi eux, le chasseur de 1re classe Riveta est évacué en urgence par hélicoptère vers l’hôpital Role 2 de Gao où son décès est constaté vers 4h locales.”

Pour lire sa biographie, cliquer ici.

Le saut de nuit a été effectué à partir de trois avions C-160 et une centaine d’hommes du 1er RCP ont été engagés dans cette opération en soutien aux forces armées maliennes qui éprouvent des difficultés dans ce secteur et ont du mal à maîtriser l’action de groupes armés terroristes. Ce saut opérationnel, soutenu au sol par des commandos français et maliens, s’inscrivait dans l’opération Aquila en cours “dans cette région depuis plus d’un mois, visant à réassurer les forces armées maliennes dans un secteur où les groupes armés terroristes contestent leur présence” en particulier depuis le début du mois de mai, selon le ministère des Armées.

Pour jouer sur l’effet de surprise et bénéficier d’une bonne fenêtre météo, le largage a donc eu lieu de nuit (vers 0h45, heure de Paris). Malheureusement, plusieurs parachutistes ont été blessés; l’EMA fait état de “foulures” et même de “1 ou 2 blessés sérieux”.

Le parachutiste Rivera comptait parmi ces blessés. L’enquête en cours devra établir sur le choc responsable de sa blessure et de son décès a eu lieu à la sortie de l’avion ou à l’atterrissage.

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close