'

PESCO: une analyse préliminaire

Par Giulia Tilenni, analyste italienne des questions internationales – Introduite voici dix ans dans le cadre du Traité de Lisbonne, la Coopération Structurée Permanente (PESCO) est enfin établie et les pays membres travaillent sur les premiers projets de coopération.

Régi par les articles 42.6 et 46 du Traité sur l’Union Européenne du 2007, le dispositif juridique issu de la Coopération structurée permanente permet aux pays membres de renforcer leur niveau de coopération de défense en proposant deux avancées majeures favorisant la construction de la défense commune européenne. Premièrement, les engagements pris par les membres au sein de la PESCO sont de nature contraignante. Deuxièmement, les membres qui n’adhérent pas à la PESCO n’ont aucun droit de vote sur les décisions concernant cette coopération et les projets initiés dans ce cadre.

Au total, vingt-cinq États membres ont adhéré à la PESCO : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. En dehors de l’option de retrait du Danemark en matière de politique de défense, Malte et le Royaume Uni sont les seuls États membres qui ne participent pas à la PESCO.

Le lancement formel de la PESCO a eu lieu le 11 décembre dernier, presqu’un an après le début des négociations. Un pari gagné pour la Haute Représentante Mogherini, lequel s’inscrit dans un processus de renforcement de la défense commune avec l’approbation en 2016 de la Stratégie globale pour l’Union européenne. La PESCO ne peut ainsi se comprendre qu’en étroite relation avec les autres mesures politiques et économiques conçues pour exécuter cette Stratégie. Les projets capacitaires approuvés dans le cadre de la PESCO pourront être partialement financés Voir l’article en entier

Via:: Opérationnels – Soutien, Logistique, Défense, Sécurité

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close