'

L’ONU «débordée» en Centrafrique où les menaces augmentent

(source: Libération)

La mission des Casques bleus de l’ONU en Centrafrique “est débordée» et “les menaces contre le personnel du maintien de la paix continuent de s’accroître», a affirmé jeudi au Conseil de sécurité l’émissaire onusien pour ce pays.

Parfait Onanga-Anyanga a ajouté que le personnel de la Minusca, “militaire, policier et civil constituait des cibles pour les groupes armés et les gangs criminels aussi bien dans la capitale qu’à l’intérieur du pays». En Centrafrique, l’Etat ne contrôle qu’une maigre partie du territoire. Les groupes armés s’affrontent dans les provinces pour le contrôle des ressources, notamment les diamants, l’or et le bétail. “Les groupes armés et les factions continuent d’exercer une influence négative sur de vastes parties du territoire national, notamment à l’est, au centre et au nord-ouest du pays», a confirmé Parfait Onanga-Anyanga.

Face à la dégradation de la situation, le Conseil de sécurité avait approuvé fin 2017 un renforcement de 900 hommes de la Minusca mais les effectifs ne sont toujours pas au complet. La Minusca est autorisée à comprendre jusqu’à 12.000 militaires et policiers mais la réalité est en deçà de ce nombre, l’ONU peinant à trouver des contingents pour ce pays.

Lire la suite sur: http://www.liberation.fr/planete/2018/06/21/l-onu-debordee-en-centrafrique-ou-les-menaces-augmentent_1661083

The post L’ONU “débordée» en Centrafrique où les menaces augmentent appeared first on Opérationnels – Soutien, Logistique, Défense, Sécurité.

Voir l’article en entier

Via:: Opérationnels – Soutien, Logistique, Défense, Sécurité

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close