'

Marion Maréchal et ses étudiants enrôlent le général Loustaunau-Lacau

valeurs.jpg

Lu dans une dépêche de l’AFP:
“Les étudiants de l’école de l’ancienne députée FN Marion Maréchal ont pris pour parrain un général héros des deux guerres mondiales mais notoirement antisémite, que l’Ecole militaire de Saint-Cyr avait aussi choisi pour une promotion mais que l’armée avait en novembre décidé de débaptiser.
“La flamme de la Résistance ne pouvant s’éteindre, pour l’honneur de ce général et de tous les résistants de 1940, la première promotion de l’Institut de sciences sociales, économiques, et politiques (Issep) a (…) décidé de reprendre (Georges) Loustaunau-Lacau pour parrain”, ont écrit les étudiants en magistère 1 de l’Issep dans une tribune publiée jeudi par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles. En novembre, l’armée de Terre avait décidé de renommer la promotion 2016-2019 de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr – qui forme ses futurs officiers supérieurs – baptisée jusqu’ici “général Loustaunau-Lacau”, héros des deux guerres mondiales mais notoirement antisémite.”

“Une accusation fallacieuse d’antisémitisme de la personnalité choisie a amené le gouvernement à décider, fait inédit, de débaptiser une promotion de Saint-Cyr. Pour honorer la mémoire, bafouée, de ce militaire, son nom a été adopté pour leur promotion par des étudiants de l’Issep”, peut-on lire dans Valeurs actuelles.

Pour leur part, les étudiants de cette école fondée cette année, à Lyon, par la nièce de Marine Le Pen estiment que la décision de l’armée “jette l’opprobre sur une des plus hautes figures de la Résistance française et la condamne à l’oubli”.

L’affaire remonte au 18 novembre: l’armée de Terre a alors décidé de renommer la promotion 2016-2019 de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr baptisée “Général Loustaunau-Lacau”. Un général dont “l’esprit de résistance” avait été salué en 2017 par le général commandant les écoles (lire ici).

Dans le communiqué de l’armée de Terre, il est expliqué que
“les éléments récemment portés à la connaissance du Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close