'

Trump pourrait-il forcer l’armée US à construire son mur?

border4 4962618.jpg

Heureux militaires américains qui ne sont pas affectés par le shutdown…, à la différence de leurs camarades des Costums and Border Protection (CBP) qui veillent sur les frontières des Etats-Unis (photos DoD).

Mais les militaires US pourraient bien déchanter, non pas que les shutdown puisse leur être appliqué mais parce que Donald Trump pourrait déclarer une “urgence migratoire” à la frontière en vertu du National Emergencies Act qui permet au président des États-Unis d’avoir recours à des pouvoirs extraordinaires.

Bloqué par l’intransigeance des démocrates qui refusent tant le verrouillage de la frontière mexicaine que la facture astronomique de la construction du mur (5 milliards de $) et engagé dans un bras de fer qui a provoqué la fermeture partielle des administrations fédérales (le shutdown), Donald Trump pourrait recourir à l’armée pour réaliser ce chantier de sécurisation de la frontière. C’est ce qu’il a déclaré en décembre dernier :

Effectivement, mais seulement si le Congrès l’autorisait, le Corps du Génie pourrait se charger des travaux, tout en faisant appel à des sous-traitants. C’est ce qu’il fait déjà dans le domaine du curage des fleuves, des lacs et des ports. Ce dredging concerne 40 000 km de fleuves et de rivières et 400 ports.

Or, le Génie de l’armée de Terre US est déjà engagé le long de la frontière dans le cadre du renforcement sécuritaire décidé par Trump. Le Génie mais aussi des unités de la Garde nationale et des régiments d’active qui appuient les fonctionnaires des Costums and Border Protection.

border1 4988970.jpg

En novembre, et en dépit des réticences du Pentagone, quelque 7 000 militaires (sans armes) étaient déployés au Texas, en Californie et dans l’Arizona. La décision de Trump n’était pas inédite puisque Bush (en 2006) et Obama (en Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense