'

Des “surrogate forces” pour conduire les opérations antiterroristes américaines en Afrique

1000w_q95.jpg

Surrogate” traduit en français, ça donne “de substitution”. On parle ainsi de “surrogate mother” pour les “mères porteuses”.

Voici que l’on parle de “surrogate forces” pour qualifier les forces armées étrangères qui remplissent des missions pour le compte des USA mais sous leur contrôle, voire avec leur aide directe et avec un engagement opérationnel tout aussi direct. L’illustration de cette pratique est à chercher, par exemple, dans les conditions de l’opération nigéro-américaine d’octobre 2017 au Niger. Opération qui a vu la mort de 4 bérets verts US.

Dans un article paru dans Politico le 7 février 2018 (“Behind the secret U.S. war in Africa“), il est affirmé que “des programmes secrets permettraient à des soldats américains de prendre une part directe aux opérations en Somalie, au Kenya, au Niger et dans d’autres pays africains”. Les soldats américains engagés dans ces programmes opéreraient bien au-delà des missions de soutien, formation et conseil que le DoD reconnaît et promeut habituellement.

Ces engagements directs voient les cadres des SOF (special operations forces) “gérer” des troupes alliées africaines et les conduire au combat contre des groupes armés terroristes. Ces engagements s’inscrivent dans un processus on ne peut plus légal (il ne s’agit pas de “covert ops“), confidentiel mais pas clandestin, qui s’inscrit dans le programme 127 Echo.

Ainsi, selon l’US Code Section 127 E, jusqu’à 100 millions de dollars (10 fois plus que des programmes précédents) peuvent être affectés pour “soutenir des forces armées étrangères, des forces irrégulières, des groupes ou des individus engagés dans des actions au profit des forces spéciales des USA engagées dans la lutte contre le terrorisme”.

Le recours à ce dispositif et l’engagement directe des SOF américaines ont été admis par le patron de l’Africom, Thomas Waldhauser, le 6 mars 2018, <a target="_blank" rel="nofollow" Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close