'

Le monument aux morts en opex sera prêt pour l’automne prochain

2224224314.jpg

C’est dans le parc André-Citroën (24 ha en plein Paris), inauguré en 1992, qu’est en cours d’installation le Mémorial aux soldats français tombés en opex.

Ce “Mémorial en hommage aux soldats morts pour la France en opérations extérieures” sera érigé dans l’ex-Jardin noir, désormais nommé “jardin Eugénie-Djendi” en hommage à une opératrice radio du Corps Féminin de Transmission d’Afrique du Nord, parachutée par les Services spéciaux d’Alger, déportée et exécutée à Ravensbrück.

Ce projet, rappelons-le, est né en 2011, suite au ): “Pour le monument, parmi les six porteurs, il y aura une femme et un homme de type africain, qui à lui seul représentera la diversité de l’armée. Je trouvais important que les femmes soient représentées. D’ailleurs le nom du jardin qui accueillera le Mémorial porte le nom d’Eugénie Djendi, ce qui est déjà une référence. La sculpture ne peut pas figurer uniquement des légionnaires, comme sur le dessin préparatoire, même si j’aimais bien leur képi sur un plan artistique. Pour que tous les corps de l’armée soient représentés, on a été obligé de trouver une tenue adéquate. Les soldats porteront des treillis avec des rangers et un béret.”

vigny.jpg

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close