'

Accrochage au Mali: les Maliens annoncent avoir éliminé une vingtaine de terroristes

fama.jpg

Des combats ont eu lieu, jeudi et vendredi, au sud de Ménaka, entre forces maliennes et françaises d’un côté et un groupe armé terroriste de l’autre.

En dépit d’informations circulant dès vendredi sur les réseaux sociaux, ce n’est que dimanche que les autorités maliennes ont confirmé que les forces franco-maliennes avaient tué quelque vingt djihadistes dans une opération menée dans l’est du Mali.

L’opération conduite dans le district of Akabar, non loin de la frontière nigérienne, se poursuivait alors, selon le colonel Diarran Koné, porte-parole de l’armée malienne. “Mais je peux vous dire que 20 terroriste ont été neutralisés”, a-t-il dit.

Selon d’autres sources locales, un hélicoptère français de type Gazelle aurait été endommagé. Tirs ennemis ou accident? Contacté samedi, l’EMA n’a pas apporté d’informations supplémentaires.

Liptako

Vendredi, sur le site du ministère des Armées, un sujet a d’ailleurs été consacré aux actions dans le Liptako, où un groupement tactique de la force Barkhane est engagé dans la durée depuis novembre 201.

“L’engagement de ce groupement dans cette zone est réalisée aux côtés des forces armées maliennes (FAMa) ainsi que des forces armées nigériennes. Elle vise également à agir au profit des populations et à appuyer la restauration de l’Etat malien, s’inscrivant dans une approche globale : défense, développement, diplomatie. Le groupement concentre son action dans les principales villes du Liptako malien, y compris les plus au sud, à In Foukaretein, Akabar, Tabenkort ou encore à Ouattagouna. Ces opérations, qui combinent des actions de reconnaissance et de harcèlement menées par des unités blindées et des colonnes de commandos, permettent d’exercer et de maintenir une forte pression sur les GAT afin de leur contester toute velléité de réinstallation. Elles contribuent à désorganiser les capacités logistiques des groupes armés terroristes. Menées systématiquement en coopération ou en coordination avec les forces armées maliennes et nigériennes, elles Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close