'

Le major général des Armées juge que Balard peut mieux faire en termes de synergies

eclair001.png

L’amiral Jean Casabianca vient de compléter sa première année comme major général des Armées. Il a détaillé, sur le site web du ministère (lire ici), ses réflexions sur son poste de “vice-Cema”, sur le rôle de l’EMA etc.

Il se montre assez critique sur Balard. Au-delà du coût réel et des économies escomptées mais pas réalisées, comme avait averti la cours des comptes l’an dernier, le site ne semble pas suffisamment contribuer à ce que l’amiral appelle “l’amélioration de la performance collective du ministère”.

Je cite: “J’observe enfin que le regroupement sur le site de Balard n’a pas encore généré toutes les synergies potentielles offertes. Il nous faut finaliser la réflexion sur nos processus de fonctionnement, au moment où de nouveaux champs de conflictualité comme le cyber ou l’espace se sont développés, et que des ruptures technologiques sont annoncées, telles que l’intelligence artificielle. Le portail collaboratif des armées mis en place à l’EMA depuis le 1er juillet doit nous aider à changer nos méthodes de travail, faciliter l’élaboration des dossiers, le partage de l’information et la prise de décision.”

Vaste programme, n’est-ce pas, qui s’inscrit dans la nécessaire modernisation du ministère. On notera que Florence Parly s’exprimera, le 26 septembre, sur la transformation du ministère des Armées, devant les cadres parisiens.

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close