'

Sahel: Florence Parly appele à la “patience » stratégique”

flamme.png

Florence Parly, la ministre des Armées, a prononcé une allocution au centre opérationnel interarmées de l’opération Barkhane, à N’Djamena, au premier jour de son périple au Sahel qui la mènera au Mali entre autres.

Son discours a les accents amers des lendemains de défaite, des accents qu’ont du mal à couvrir quelques belles formules dont voici un florilège.

“Armés de patience”! Pas sûr que la patience, même conjuguée à “des efforts, de la détermination et de la constance”, comme l’a déclaré Florence Parly, à N’Djemena, suffise pour inverser une tendance à la dégradation sécuritaire au Sahel.

“La véritable victoire sera celle des armées sahéliennes”, a assuré la ministre, tout en ajoutant, plus lucidement, que “plus que jamais, nous devons concentrer nos efforts sur l’accompagnement des forces sahéliennes, épauler nos frères d’armes jusqu’à la résilience de leurs armées.” Et là, rien n’est gagné, en dépit des efforts et des sacrifices consentis par ceux et celles qui luttent contres les groupes armés terroristes.

“Intelligence, tactique et réactivité”: “Barkhane se transforme pour avancer plus loin”, assure la ministre qui cherche depuis plusieurs mois à redonner un souffle à l’opération française face à des GAT qui sévissent au Mali, Niger et Burkina et dont les récents succès témoignent du renforcement.

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close