'

Massacre au Burkina: le convoi de la société minière tombe dans une embuscade

PHOTO-2019-11-06-21-39-02.jpg

Mercredi après-midi, un convoi transportant des employés d’une société minière canadienne dans l’est du Burkina Faso a fait au moins 37 morts et 60 blessés. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière enregistrée dans le pays depuis le début des violences djihadistes il y a près de cinq ans.

“Le bilan provisoire de cette embuscade fait état de 37 décès civils et 60 blessés”, a déclaré le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Saidou Sanou:

L’attaque, menée dans la matinée par “des individus armés non identifiés”, a visé un convoi de cinq autobus transportant des travailleurs de la société canadienne Semafo qui exploite deux mines d’or.

L’embuscade a été tendue sur la route Ouragou-Boungou, dans la province de la Tapoa:

Les cinq bus transportaient du personnel, des entrepreneurs et des fournisseurs liés à la compagnie minière, et ils étaient escortés par des militaires; une source locale fait état d’un blindé de type Bastion qui aurait sauté sur une mine avant la fusillade.

PHOTO-2019-11-06-22-01-55.jpg

L’attaque s’est produite à 40 kilomètres de la mine d’or de Boungou. Elle intervient en plein “boom aurifère” qui suscite la convoitise croissante de divers groupes armés, comme l’explique u rapport de l’ICG qui sera rendu public la semaine prochaine.

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close