'

25 policiers et gendarmes sont décédés dans l’exercice de leurs fonctions en 2018

ondrp.jpg

En 2018, 25 policiers et gendarmes ont été tués durant l’exercice de leurs fonctions (contre 15 décès en 2017).

Parmi eux, 11 étaient fonctionnaires de police. Quatre sont décédés en mission lors d’opérations de police et 7 sont morts en service, c’est-à-dire durant les heures de travail en dehors des missions opérationnelles.

La gendarmerie compte 14 militaires décédés, dont 9 en mission.

Par ailleurs, 20306 policiers et gendarmes ont déclaré avoir été blessés ou s’être blessés dans le cadre de leurs activités, que ce soit en mission de police ou durant les heures de service. Un peu plus de la moitié a été blessée en mission (53%), soit 10790 agents actifs (6002 policiers et 4788 gendarmes). Ce nombre est en hausse de 15% comparé à l’année 2017. Par ailleurs, 9516 policiers et gendarmes ont déclaré avoir été blessés ou s’être blessés en service en 2018 (respectivement 6851 et 2665), contre 8930 en 2017.

Ces chiffres sont tirés de la Note n°39 de l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales) à consulter ici.

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close