'

Les troupes aéroportées peinent à maintenir le niveau de qualification

Faute de moyens de largage en suffisances, les parachutistes de l’armée de Terre n’effectuent plus que six sauts de formation par an. Un seuil limite ” à peine suffisant pour maintenir les qualifications, relevait le chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Thierry Burkhard, lors d’une audition parlementaire. ” Il n’est pas possible d’acquérir un […] Voir l’article en entier

Via:: FOB

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close