'

La Haute-Savoie aurait servi de base arrière au renseignement militaire russe

Le 28 avril 2015, l’industriel bulgare Emilian Gebrev s’écroula lors d’une réception, apparemment victime d’un malaise. Mais un malaise contagieux puisque son fils et un cadre de groupe furent également affectés du même mal. Et il apparut que les trois hommes, finalement sortis d’affaire, avaient été exposés à une substance toxique, en l’occurrence un neuroparalytique…

Cet article La Haute-Savoie aurait servi de base arrière au renseignement militaire russe est apparu en premier sur Zone Militaire.

Voir l’article en entier

Via:: Zone Militaire – Opex 360

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close