'

La SOCARENAM de Boulogne-sur-Mer construira six patrouilleurs outre-mer pour la marine

B9712171310Z.1_20170530171810_000+GN595LR8N.3-0.jpg

La SOCARENAM (société calaisienne de réparation navale et mécanique) a été notifié d’une commande de six nouveaux patrouilleurs pour l’outre-mer (POM), selon nos informations corroborées par Le Marin et La Tribune. L’entreprise, basée à Boulogne-sur-Mer avec des sites à Calais, Dunkerque, Etaples et Saint-Malo, avaient déjà livré trois patrouilleurs Antilles-Guyane à la marine nationale (La Combattante en Martinique, La Confiance et La Résolue en Guyane) entre 2017 et 2019 (photo Guy Drollet, La Voix du Nord, du baptême de La Résolue).

Sans citer l’entreprise ni le montant du marché (parce que la commande n’était pas finalisée ?), c’est le président Emmanuel Macron qui a fait cette annonce mardi aux Assises de l’économie de la mer à Montpellier. Le comité ministériel d’investissement du 19 novembre, présidé par la ministre des Armées, Florence Parly (qui a rendu visite à la SOCARENAM en juillet), avait décidé de lancer la réalisation de ce programme conformément à la Loi de programmation militaire. Les six POM remplaceront l’ancienne génération des patrouilleurs en Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et à La Réunion, entre 2022 et 2025. Leurs ports d’attache seront respectivement Nouméa, Papeete et Port-des-Galets.

Ces POM sont des grands patrouilleurs de 70 m de long et 3,80 m de tirant d’eau, armés par 35 marins, équipés d’un canon télé-opéré de 20 mm, de mitrailleuses, de deux embarcations rapides, d’un canon à eau et d’un drone aérien à voilure tournante. Ces patrouilleurs, aux capacités étendues, sont destinés à assurer des missions de souveraineté et de protection des zones économiques exclusives (ZEE) françaises, des missions d’intervention contre les trafics, les pollutions maritimes et en faveur de la préservation de l’environnement, ainsi que de sauvetage et d’assistance aux personnes. Entre 2017 et 2025, tous les patrouilleurs stationnés outre-mer auront été remplacés.

Même si nous n’avons pu joindre le PDG de la SOCARENAM ces deux Voir l’article en entier

Via:: La voix du Nord – Défense Globale

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close