'

Au moins 19 gendarmes maliens tués dans une attaque djihadiste

mali communiqué.jpg

Dix-neuf gendarmes maliens ont été tués et cinq blessés, tôt dimanche matin, lors d’une attaque de grande ampleur contre un camp de gendarmes. Les autorités maliennes (lire ci-dessus) font état d’un bilan encore provisoire.

Le poste est sous contrôle Forces armées maliennes après l’arrivée de renforts en provenance de Diabaly. “Le ratissage en cours. L’aviation militaire malien sur zone. Le bilan provisoire est de 19 morts 5 blessés, du matériel endommagé et ou emporté”, ont indiqué les FAMa sur Twitter:

“C’est vraiment un chaos”, a témoigné une source humanitaire locale ayant pu pénétrer dans le camp après le départ des présumés jihadistes. “Dans le camp, nous avons compté au moins 15 corps de militaires. Tout le matériel militaire a été emporté. On a le sentiment que les assaillants savaient où ils mettaient les pieds”, a déclaré cette source citée par l’AFP.

Le camp de Sokolo, qui aurait été attaqué et pillé par une centaine d’assaillants, est proche de la frontière mauritanienne et à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Diabaly.

Sans titre.png

Par ailleurs, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) a diffusé des photos de son butin pris le 22 janvier à Diougani (lire mon post sur cette attaque ici):

jnim.jpg

Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close