'

Aides US au Sahel: petit inventaire de ce que la France et l’Afrique pourrait perdre

kc1351000w_q95 (1).jpg

La ministre des Armées, Florence Parly, va tenter ce lundi à Washington de convaincre son homologue américain Mark Esper de ne pas retirer à la France un soutien crucial dans la lutte qu’elle livre depuis 2013 aux groupes djihadistes au Sahel (photos DoD).

Florence Parly joue donc gros, ce lundi, à Washington. La ministre française des Armées va devoir convaincre les dirigeants américains que l’aide militaire qu’ils accordent à la France dans le cadre des opérations antiterroristes au Sahel doit se prolonger et que toute réduction entraverait les efforts français pour réduire l’actuelle intense pression djihadiste. Les récents massacres de garnisons maliennes, nigériennes et burkinabés en témoignent.

Les responsables tricolores ne cachent pas leur inquiétude face à la volonté affichée des États-Unis de réduire les moyens consacrés depuis deux décennies à la “guerre contre le terrorisme” pour concentrer leurs efforts sur les menaces constituées par la Chine et la Russie.

Cette réduction affectera certainement la présence militaire US en Afrique et l’aide que Washington accorde aux pays du continent. “Il y a un risque réel de voir Daech reconstituer au Sahel le sanctuaire qu’il a perdu au Proche-Orient”, insiste-t-on dans l’entourage de Florence Parly.

Le général Lecointre aussi est bien conscient des faiblesses françaises et de la nécessité d’une aide extérieure. “Je m’échine à éviter que les Américains s’en aillent”, a confié, la semaine dernière, le chef d’état-major des Armées, le général François Lecointre, qui assure que certains de ses interlocuteurs militaires “conviennent que cela n’aurait aucun sens” au regard de l’ampleur de la menace djihadiste en Libye et au Sahel. Des zones où la branche locale du groupe État islamique (EI), en particulier, multiplie les attaques meurtrières.

Quelles contributions ?
Au Sahel, Washington apporte depuis 2013 en particulier un soutien significatif aux 4 700 soldats français de l’opération Barkhane en matière de logistique, Voir l’article en entier

Via:: Ligne de défense

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close