'

Succès du premier tir de qualification du missile Anti-Navire Léger franco-britannique

Conformément aux engagements pris par la France et le Royaume-Uni via les accords de défense dits de ” Lancaster House, signés en novembre 2010, MBDA s’était vu confier un contrat de 600 millions afin de développer, dans le cadre de l’initiative ” One Complex Weapon, le missile Anti-Navire Léger [ANL ou Sea Venom pour les Britanniques]. Dans…

Cet article Succès du premier tir de qualification du missile Anti-Navire Léger franco-britannique est apparu en premier sur Zone Militaire.

Voir l’article en entier

Via:: Zone Militaire – Opex 360

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close